metalworkingmag.fr
HERMLE News

La fabrication additive à vitesse supersonique

LE NOUVEAU CENTRE D'USINAGE MPA 42 EST PERFORMANT ET PRÉCIS, MAIS PAS À VENDRE. LORSQU'IL S'AGIT DE FABRICATION ADDITIVE, HERMLE SE MET DANS LE RÔLE DE PRESTATAIRE DE SERVICES. UN PRESTATAIRE QUI SAIT CE QUE VEULENT LES CONSTRUCTEURS DE MOULES – SOIT DES TEMPS DE CYCLE COURTS ET DES COMPOSANTS DE QUALITÉ – ET COMMENT L'OBTENIR.

La fabrication additive à vitesse supersonique
Le MPA 42 allie application de matériau additive et enlèvement de copeaux haute précision.

Ce que le nouveau MPA 42 de Hermle est capable de faire semble paradoxal : au lieu de voir leur masse réduite, les pièces brutes quittent l'espace de travail de la machine d'usinage en ayant considérablement augmenté leur masse. La secret de fonctionnement se cache dans l'abréviation "MPA" : elle désigne le procédé d'application de poudre métallique que Hermle a développé et lancé il y a près de sept ans. Grâce à la nouvelle génération de machines, le processus de fabrication additif gagne considérablement en précision et en rapidité.

Le nouveau MPA 42 est installé chez Hermle Maschinenbau GmbH (HMG) à Ottobrunn. Cette filiale à cent pour cent de la société Maschinenfabrik Berthold Hermle AG opère à partir de ce poste avancé bavarois depuis 2009 et est devenue un prestataire de services en fabrication additive au fil des années. Son gérant, Rudolf Derntl, ouvre les portes de l'enceinte insonorisée du MPA 42 derrière lesquelles se cache un centre d'usinage à 5 axes du type C 42 U fortement modifié. À côté de la broche, une tuyère s'avance dans l'espace de travail alors que l'unité de pulvérisation de réfrigérant lubrifiant est absente. "La tuyère de Laval accélère la poudre et la projette de manière ciblée sur la pièce brute métallique serrée", explique Derntl.

La vapeur d'eau surchauffée et l'azote jouent un rôle aussi important que la géométrie de la tuyère pour que la poudre puisse atteindre une vitesse supersonique et être liée par la déformation lors de l'impact. Un générateur de vapeur et cinq convoyeurs de poudre sont logés à l'arrière de l'installation. Tous les matériaux d'application et toutes les pièces brutes ont en commun leur ductilité : "Un très grand nombre de métaux sont possibles étant donné que l'application est basée sur la déformation plastique. Par conséquent, la surface des demi-produits doit également être ductile", ajoute le gérant. En règle générale, on emploie les aciers pour travail à chaud et à froid à haute teneur en carbone couramment utilisés dans la construction d'outils mais également le cuivre et l'Ampcoloy.

www.hermle.de
 

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)